Fausse mosaïque

1/ peindre le support avec 1 couche de blanc puis une couche beige (blanc + ocre jaune + ombre brûlée) dans le cas d’un motif majoritairement sombre. Sinon, peindre très sombre, si le motif est plutôt clair.(= couleur des joints).

2/ poncer

3/ décalquer le motif au trait

4/ fabriquer avec la pomme de terre, des frites de section carrée (0.5 x 0.5 cm et plus petit)

5/ la frite est très légèrement passée dans la peinture blanche, épaisse puis comme un tampon, imprimée sur le motif en suivant le mouvement de celui-ci.

6/ idem avec la couleur.

7/ compléter les manques au pinceau très fin.

8/ vernir acrylique 2 couches

9/ préparer des glacis de couleur différentes, soutenant les couleurs acryliques

10/ passer ces glacis pour rehausser, ou pour créer des ombres.

11/ après séchage, vernir satiné.

Quelques remarques :

Penser à contraster fortement la couleur des joints et le motif. Il se peut que par endroit, il faille changer cette couleur, car elle se fond trop avec les tesselles.

Faites de petites tesselles, quitte à fabriquer d’autres frites, plus petites, pour des endroits étroits.

Les tesselles suivent le motif. Le fond lui, est horizontal.

Ne faites pas de joints trop larges.

Faites correspondre le deuxième passage coloré avec le premier qui est blanc. En cas de débordement, il faudra reprendre au pinceau fin, attention c’est beaucoup de travail en plus !!

N’oubliez pas le vernis acrylique avant les glacis.

Les glacis rehaussent, donnent de la profondeur.

Les mosaïques ont, en général, une finition vernie, satinée.
 




© Lusine association culturelle | 2012-2013 tous droits réservés | Mentions légales
Presse | Les liens | Archives | Plan du site | Contact
Accueil | AteliersStagesProgrammationL’associationPhotosLa Lettre
Conception et réalisation : Websites12 | Ce site est propulsé par CMS Made Simple version 1.10.3