Les pochoirs

Les dessiner, les fabriquer

1/ Dessiner à grands traits le motif choisi en essayant d’isoler les « morceaux principaux » et en simplifiant le dessin.

2/ Reprendre le dessin n°1 et le dessiner à nouveau en isolant plus précisément chaque morceau.
Attention aux ponts entre chaque morceau. Ils sont dans l’esprit du dessin eux aussi.
Arrondis si les formes le sont, allongés pour des herbes ou des rubans. Bien répartis dans le dessin.

3/ Hachurer les morceaux à évider.

4/ Dessiner sur le rhodoïd le pochoir terminé.
Penser que l’espace entre chaque morceau doit être suffisant pour ne pas casser.

5/ brûler sur le trait au pyrograveur. En commençant par le centre du motif.

6/ Poncer les bords au papier carrossier fin.

7/ Vous pouvez l’utiliser.

8/ Peindre au pochoir nécessite peu de peinture. Il faut que cette peinture soit épaisse, non diluée.

9/ On poche après avoir ré essuyé le pinceau (qui n’est pas forcement un pinceau à pochoir)

10/ Il faut presque avoir du mal à colorer, ce qui permet beaucoup de nuances.

11/ le pochoir s’enlève aussitôt avoir fini, pour essuyer d’éventuelles bavures, et pour être laver immédiatement.

12/ dans le cas d’un pochoir à plusieurs couleurs, on utilise des caches de papier pour ne pas salir.




© Lusine association culturelle | 2012-2013 tous droits réservés | Mentions légales
Presse | Les liens | Archives | Plan du site | Contact
Accueil | AteliersStagesProgrammationL’associationPhotosLa Lettre
Conception et réalisation : Websites12 | Ce site est propulsé par CMS Made Simple version 1.10.3